Close

Contre le plan prison, projection du film « le déménagement »

Contre les constructions de nouvelles prisons, projection du film « le déménagement », samedi 8 mai de 16h à 20h au squat le marbré, 39 rue des deux communes à Montreuil.

« 15 000 nouvelles places pour 2027 », voilà l’enième plan de construction massive de prisons annoncée par l’État depuisquelques années. Plusieurs chantiers sont déjà lancés, certains sont en préparation tandis que d’autres n’ont pas encore de sites prévus.

Chaque nouveau plan est justifié par un souci d’amélioration des « conditions de détention ». On invoque encore une fois la volonté de tendre vers l’objectif d’un-e prisonnier-e par cellule. Pourtant la même histoire se répète toujours, les nouvelles cages seront rapidement remplies et « surpeuplées ». Mais même si cela se réalisait, serait-ce pour autant souhaitable ? Être enfermé-e demeure une condition insupportable peu importe la taille ou le confort de la cellule. Par contre il s’agit bien de perfectionner la gestion et le contrôle des prisonnier-e-s avec le choix des sites, l’architecture des bâtiments et les moyens techniques pour limiter les évasions, les révoltes et les communications avec l’extérieur.

Le film « Le déménagement », réalisé en 2011 par Catherine Réchard, aborde le déménagement de la vieille prison Jacques-Cartier en centre ville de Rennes jusqu’à la commune périphérique de Vezin-le-Coquet, dans un établissement fraîchement construit au milieu de rien. Les interviews de détenus réalisés avant et après le transfert mettent le doigt sur l’ambivalence posée par le passage d’une prison vétuste à une prison moderne. On y voit l’espoir d’une amélioration du confort quotidien contrecarré par une réalité de contrôle et d’isolement exacerbés.

La projection de ce film sera l’occasion de discuter de l’enfermement, des changements qui s’opèrent au fil des nouvelles constructions et réformes de la justice ainsi que des perspectives de luttes contre les projets en cours.

À vous y voir !