traduit de l’espagnol de noticias.canalrcn.com, 22 avril 2020

Des troubles à l’ordre public se sont produits dans la prison de rééducation pour mineurs [centro de formación de menores, équivalent des EPM] de Valle de Lili, à Cali, ce mercredi. Les jeunes, qui ne reçoivent plus de visites depuis que la quarantaine a commencé, ont brûlé des matelas et se sont mutinés, en demandant également plus de suivi médical contre le coronavirus.

La révolte a commencé avec l’incendie de plusieurs matelas à l’intérieur d’un des bâtiments, et a continué jusque dans les bureaux. Plusieurs éducateurs de ce centre ont été blessés, l’un d’eux a du être transféré à l’hôpital à cause de la gravité de ses blessures. Aucun des mineurs n’a été de son côté blessé, et il n’y a eu aucune évasion, selon les autorités.